Notre raison d'être

« Les expériences de nature régulières et fréquentes sont des pratiques indispensables de l’éducation à tous âges, et ce dès la naissance.

Tous Dehors France contribue à mettre en lumière l’importance et l’urgence de rééquilibrer notre relation à la nature pour un avenir désirable.

Tous Dehors France a vocation de permettre la coopération des parties prenantes, d’améliorer la lisibilité des actions et des acteurs, d’influencer les politiques publiques et de développer des synergies. »

Nos motivations

Pour répondre aux enjeux de société de développement durable dès aujourd’hui et préserver le capital de nos enfants, il est nécessaire de développer d’autres pratiques pour reconstruire un mode de vie respectueux des ressources de la planète. Nous vivons désormais dans une société de dé-reliance avec la nature, parce que nous vivons désormais majoritairement en ville, en intérieur et, le jeu libre a pratiquement disparu de la vie des enfants. Un rapport publié en 2015 par l'INVS (Institut de Veille Sanitaire) notait que 4 enfants sur 10 ne jouaient jamais dehors en semaine en France. L'étude concluait sur la nécessité d'interventions pour favoriser le jeu en extérieur afin de lutter contre la sédentarité. Rien ne semble cependant avoir été mis en place pour contrer cette tendance.

Il est démontré depuis maintenant plusieurs décennies que ce lien à la nature est essentiel pour le développement des enfants, aussi bien physique, psychique et cognitif. Dehors, dans un environnement naturel, les enfants sont plus actifs, jouent de manière coopérative, et développent leur capacité de créativité et de concentration.

Pourtant, nous sommes le pays d’Europe qui reste à la traîne en matière de développement de lien avec la nature pour les enfants et ce, particulièrement lors de leur parcours scolaire. Les cours d'école sont goudronnées et les sorties et classes vertes de plus en plus compliquées à organiser. La baisse des sorties est telle depuis les années 90 qu'un rapport parlementaire a même été commandé dès 2004, pour les relancer, malheureusement sans succès.

Ainsi nous souhaitons permettre la réintégration de la nature dans la vie des enfants, au sein des pratiques éducatives. Que la nature devienne indissociable de l’éducation.

Nos trois axes d’action prioritaires

1. Faire réseau pour se relier, se consolider et enraciner notre intention commune de promouvoir la connexion à la nature.
Il existe de nombreuses initiatives de connexion à la nature, portées par des structures ou personnes qui travaillent soit dans le domaine de l’éducation publique ou privée, soit dans le domaine de la connexion ou l’éducation à la nature.

Afin de répondre à cet enjeu de société qui est de reconnecter les enfants à la nature pour leur bien-être psychique, physique et émotionnel, il devient urgent de créer plus de liens entre ces initiatives afin qu’elles gagnent en visibilité et en lisibilité. A travers ce projet, nous proposons de faire réseau pour permettre à chacune des structures impliquées de pouvoir apprendre à se connaître, envisager les pistes de coopérations possibles, partager des pratiques, créer du commun et se mettre au service d’une cause fédératrice qui dépasse individuellement chaque structure mais dans laquelle chacune se retrouve: promouvoir et diffuser les pratiques de connexion à la nature.

2. Réaliser un inventaire des actions existantes sur le territoire puis collecter les besoins et partager les pratiques.

Une vision claire de l'ensemble des réseaux à mobiliser nous permettra de réaliser des interviews des porteurs de projets et d'initier des rencontres communes sur une semaine (type "universités d'été"). Il s'agira aussi de trouver les outils pour conduire une démocratisation de l'accès à la reconnexion à la nature. L'inventaire des projets qui fonctionnent nous donnera des axes : duplication des modèles existants ou création d'un idéal à échelle locale ; une attention particulière sera portée à embrasser tous les âges de l'encadrement éducatif (petite enfance, primaire, secondaire, université...) afin de multiplier l'impact de la coordination des réseaux.

La médiatisation de ces nombreuses initiatives sera essentielle pour rassurer les personnes qui voudraient se lancer, et leur donner de l’élan et des arguments pour défendre leur projet.

3. Promouvoir la connexion à la nature notamment par des actions de plaidoyer pour faire évoluer les institutions.
Il s’agit aussi de sensibiliser les représentants des institutions, de l’Éducation nationale, les acteurs politiques nationaux et locaux. En lien avec le monde de la recherche, l’objectif est de faire reconnaitre que le contact avec la nature ne peut pas être vu comme un luxe possible mais comme un élément essentiel pour la santé et l’épanouissement des personnes, inscrit dans une logique de transition écologique.

image Tous_dehors_Logoblanc.png (10.7kB)

Coopérer pour développer le lien à la nature

07 49 75 37 67
contact@tousdehors.fr



image Logo_terra_symbiosis.png (0.2MB)
image Logo_terra_symbiosis.png (0.2MB)
image Logo_fondation_Nature_et_dec.png (0.1MB)
Mentions légales